Histoire du Pain d'épices...

A DIJON, encore méconnu comparativement aux vins de Bourgogne, à la moutarde ou au cassis, le pain d'épices est une véritable spécialité régionale. Le Pain d'épices est un gâteau au miel aromatisé avec diverses épices ; il est fait de farine de froment ou de seigle (ou d'un mélange des deux) et d'éléments sucrants (miel et/ou sucre interverti) auxquels peuvent s'ajouter des oeufs, des aromates et des épices. On distingue le pain d'épices de Dijon, de celui de Reims ou d'Alsace.

Il est difficile de déterminer avec précision ses origines, cependant le "pain au miel" était déjà connu dans l'Antiquité. Le pain d'épices, tel que nous l'entendons aujourd'hui, semble être d'origine chinoise. En effet, le Mi-Kong, littéralement pain de miel, consommé au Xème siècle déjà, était composé de farine de froment et de miel, parfumé ou non de plantes aromatiques, et cuit au four.

Au XIIIème siècle, il est cité parmi les rations alimentaires des cavaliers de Gengis Khan. Les Arabes l'empruntèrent aux Chinois, et les Occidentaux le connurent en Terre sainte, à l'occasion des croisades.

Le premier pain d'épicier à Dijon est cité en 1711. La consommation de pain d'épices restera importante jusqu'à la seconde guerre mondiale. A la libération, les fabriques vont disparaître les unes après les autres, aussi bien à Reims qu'à Dijon. La fabrication artisanale du pain d'épices est très exigeante et les habitudes de consommation ont changé.

Le pain d'épices retrouve ses lettres de noblesse depuis quelques années, notamment dans la gastronomie française. Il accompagne les fromages et les viandes, les foie-gras (frais ou poêlé) et des desserts gourmands (pommes au four, crumbles, glace...)

Actuellement, le pain d'épices est fabriqué de manière industrielle, ou artisanale comme au Pétrin TOUSSAINT (boulangerie-pâtisserie).

Elu "meilleur pain d'épices de Dijon", le pain d'épices TOUSSAINT obtient la médaille d'Or 2008 au 9ème concours de la Confrérie du pain d'épices de DIJON : moelleux et délicieusement parfumé, vous ne pourrez plus vous en passer...!

Recettes...

Croque monsieur pain d'épices Toussaint

Prendre un pain d'épices TOUSSAINT qui a déjà plusieurs semaines de fabrication pour le découper ensuite.

Découpez des tranches relativement fines pour chaque croque-pain d'épices. Pour chaque croque, disposez 2 tranches de pain d'épices TOUSSAINT sur du papier sulfurisé.

Posez sur l'une des tranches de pain d'épices du Comté râpé ou une fine tranche, puis une tranche de viande des Grisons fine, puis encore du Comté. Recouvrez d'une autre tranche de pain d'épices et beurrez légèrement les dessus.

A la poêle, faites dorer de chaque côté très rapidement (pour ne pas brûler).

Préchauffer votre four et mettez vos croque pain d'épices au four pendant 5 mn à 150 °.

Servez avec de la salade (mâche ou endives en fonction de vos envies), assaisonnez d'une pointe de vinaigre balsamique.

Fondue de Mont d’Or aux mouillettes de pain d’épices Toussaint

Prendre un pain d’épices TOUSSAINT qui a quelques semaines de fabrication.

Envelopper la boîte de Mont d’Or (partie basse) dans du papier aluminium pour éviter qu’elle ne brûle au four.

Mettre le Mont d’Or à découvert et au four à 200°C pendant 20 minutes.

A l’avance, disposez dans un plat des gros dès de pain d’épices pour qu’ils durcissent à l’air libre.

Piquez un croûton avec une fourchette et trempez-le dans le fromage crémeux et coulant.

Accompagnez ce plat avec des petites pommes de terre à l’eau et du jambon d’Aoste finement tranché.

Marbré de foie gras et pain d'épices Toussaint

Ingrédients :

· 400g de lobe de foie gras

· 300g de pain d’épices Toussaint

· 150g de vin blanc ordinaire

· 30g de sucre

· 3 feuilles de gélatine de 2g (ou 6g au total)

· sel, poivre

Coupez le lobe en tranches de 2cm d’épaisseur

Faîtes chauffer à fau vif une poêle, sans matière grasse

Poêlez les tranches de foie gras jusqu’à coloration des 2 côtés, salez et poivrez

Débarrassez sur du papier absorbant, et mettez au réfrigérateur.

Mettre les feuilles de gélatine dans un bol d’eau froide pour les ramollir, et mettre en attente.

Préparez une gelée de vin : dans une casserole mettre le vin, le sucre, salez et poivrez.

Mettre sur le feu (ou une plaque) et dès que le vin est tiède, flambez. Enlevez du feu à l’arrêt du flambage.

Hors du feu, ajouter la gélatine et mélangez.

Prendre une verrine de 40cl (bocal) et tapissez entièrement le fond d’une tranche de pain d’épices Toussaint (0,5cm environ). Puis y posez une tranche de foie gras froid de manière à couvrir le pain d’épices. Couvrir de gelée de vin et renouvelez l’opération en terminant par une tranche de pain d’épices Toussaint. Fermez le bocal.

Mettre au frais pendant 1 nuit.

Partagez sur

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to TwitterSubmit to LinkedIn